EN

Three Sounds

 
 
Three Sounds (version imprimée)
42.00
Quantity:
Ajouter au panier

Artiste : Steve Bates

Auteurs : François J. Bonnet, Marc-Alexandre Reinhardt

Conception graphique : Studio TagTeam

Version numérique : Tatiana Matsoulevitch

Three Sounds fait partie d’un corpus d’œuvres intitulé Black Seas, débuté en 2015, qui prend la forme de recherches en son, en film et vidéo, en installation et en performance. Black Seas porte sur l’écoute du bruit par le biais du désir, de l’agentivité et des rencontres.

Prenant ancrage dans des récits historiques et contemporains d’hallucinations auditives, Three Sounds est inspiré par l’ampleur et la profondeur des manifestations pathologiques et non pathologiques relayées par ces univers sonores, et le continuum qui existe entre ces deux extrêmes. Le projet est influencé par de multiples sources allant de la littérature, au cinéma, aux arts visuels, à la musique, à l’art sonore et médiatique ainsi que par les sciences cognitives, la psychiatrie, l’anthropologie, les sciences religieuses, la philosophie et des expériences partagées.

Three Sounds s’articule autour de trois récits vidéographiques et sonores non linéaires : Noise, Voices et Music. Les trois récits se déploient en trois images, l’un à la suite de l’autre, appuyés par des détails qui forment entre eux des liens réminiscents.

 

Entends-tu ce que je vois?

Do You See What I Hear?

 
 

Artistes : Wojciech Bąkowski, Bianca Baldi, Simon M. Benedict, Mareike Bernien & Kerstin Schroedinger, Myriam Bleau, Bojan Fajfrić, Miriam Gossing & Lina Sieckmann, Rosalie Jean, Kapwani Kiwanga, Douglas Moffat, Naveen Padmanabha, Jen Reimer & Max Stein, Sofie Thorsen, Marie Voignier.

Auteures : France Choinière, Ronald Rose-Antoinette, Aseman Sabet

Conception graphique : Studio TagTeam

Version numérique : Tatiana Matsoulevitch

Des images pour mieux entendre et des sons pour mieux voir. Une volonté d’affiner notre compréhension du monde, de tirer de ces relations singulières entre le son et l’image une signification dépassant la perception première du tout. Comme si l’incomplétude provoquée par l’absence, la censure ou l’oblitération d’un des sens contribuait à créer du sens. Comme si l’essentiel du propos résidait dans les attentes inassouvies ou dans la part lacunaire avouée de plusieurs des œuvres réunies ici.

Regarder, écouter de plus près pour déployer une forme aiguisée de conscience et une acuité perceptuelle qui permettraient une lecture plus claire des choses et de ce monde qui pour la première fois de son histoire est appelé à faire face à sa précarité par le biais d’une réalité constamment médiatisée.

 

T’envoler

 
 
T'envoler (version imprimée)
42.00
Quantity:
Ajouter au panier

Artiste : Myriam Jacob-Allard

Auteures : France Choinière, Lauren Fournier, Cynthia Girard-Renard

Conception graphique : Studio TagTeam

Version numérique : Tatiana Matsoulevitch

C’est à la croisée de l’histoire personnelle et de la mémoire collective que s’attarde l’œuvre de Myriam Jacob-Allard. Axes qui s’activent dans l’exposition et la publication autour de deux narrations : une chanson populaire et un récit familial. T’envoler, titre de l’exposition, est emprunté à une chanson country. Genre musical qui a une résonance particulière au sein de la cellule familiale de l’artiste.

 

D'un discours qui ne serait pas du semblant / Actors, Networks, Theories

 
 
36.70
Quantity:
Ajouter au panier

Auteur : Vincent Bonin

Ouvrage en collaboration avec la Galerie Leonard et Bina Ellen

Graphisme : Studio Feed

Avec D'un discours qui ne serait pas du semblant / Actors, Networks, Theories, Vincent Bonin se penche sur la réception différée des théories et des propositions artistiques à travers le langage, le contexte et la traduction. Cet ouvrage explore l'intervalle entre la publication initiale d'un texte dans une langue dite « originale » et sa traduction, ou entre le moment de l'exposition inaugurale d'une œuvre et les occurrences de ses présentations subséquentes.