Ismaïl Bahri
Dénouement

Du 6 septembre au 3 novembre 2018
Vernissage le 7 septembre de 17 h à minuit

Facebook

 

Comme en périphérie du regard puisque souvent ce qui interpelle se situe hors champ, les œuvres d’Ismaïl Bahri, James Benning, Ralitsa Doncheva et Miriam Sampaio réunies ici documentent soigneusement l’occupation d’un lieu qui serait pour des motifs tant politiques que personnels seul témoin, voire légataire, d’évènements passés ou anticipés, figurant un exil souhaité ou imposé, permanent ou passager.

 

Dénouement (2011) donne à voir une image comme une page blanche, scindée en deux d’un trait noir agité par de petites vibrations. Lentement, dans une profondeur de champ minimale et réduite au centre de l’image, se révèle un paysage enneigé dans lequel se tient un personnage lointain tiré vers nous par une ficelle. Progressivement, l’arrière-plan oblitère complètement l’espace du paysage et ne reste plus que l’image d’un enchevêtrement de ficelle et de mains. Ce nœud final, qui conclut Dénouement, figure avec finesse que toute représentation recèle des espaces temporels insoupçonnés ou des détails cachés... mais pourrait aussi induire qu’en toutes choses un rapprochement est possible.

FC


Né en 1978, l’artiste franco-tunisien Ismaïl Bahri déploie sa pratique au travers de la photographie, la vidéo, l’installation et le dessin. Par la simplicité de ses gestes et des matériaux utilisés, il porte une attention particulière à ce qui est en train de se faire, aux mouvements souvent imperceptibles à l’œil nu. Son travail propose des expériences qui déstabilisent notre perception du quotidien. Actuellement établit à Paris (France), Ismaïl Bahri a participé à de nombreuses expositions collectives dont Frontières à la Fondation Calouste Gulbenkian (Lisbonne, Portugal), Soulèvements au Jeu de Paume (Paris, France) et Human Frames au KIT – Kunst im Tunnel (Düsseldorf, Allemagne). Son travail a notamment fait l’objet d’expositions personnelles à la Galerie les Filles du Calvaire (Paris), à la Selma Feriani Gallery (Tunis, Tunisie) et le Jeu de Paume (Paris) lui consacrait récemment une importante exposition individuelle intitulée Instruments qui sera également présentée au Espaço Cultural Porto Seguro (São Paulo, Brésil). Ses œuvres ont été sélectionnées par plusieurs festivals de cinéma internationaux.


+


Dazibao remercie l'artiste de sa généreuse collaboration ainsi que son comité de programmation consultatif pour son soutien.

Dazibao reçoit l’appui financier du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de Montréal, du ministère de la Culture et des Communications et de la Ville de Montréal.