Session 20 | arkadi lavoie lachapelle

Jour de fête ! : expérience de naissance imminente

Le 21 février 2019 à 19 h

Activation de l'œuvre Jour de fête! d'arkadi lavoie lachapelle, présentée en galerie jusqu'au 5 avril.

― Souper-rencontre-action ―

Un souper de fondue (végétarienne) lors duquel sera proposé un dialogue entre pratiques d’accompagnement à la naissance (doula et sage-femme sur place) et pratique artistique pour explorer des enjeux tels la vulnérabilité en milieu institutionnel, l’exigence de performance, la prise de risque, le rôle de la documentation, la discrimination, la vitalité, la présence…

L'événement débutera à l'heure.

N.B. Tous sont invités à participer mais il est aussi possible d'assister à la discussion à titre d'observateur


Une généalogie de l’aventure

1983 ― Dazibao présente l’exposition The Birth Report de Peter Wollheim et Valmai Howe Elkins et à cette occasion une rencontre intitulée Comment obtenir ce que vous désirez de l’hôpital.

1987 ― La sage-femme Isabelle Brabant publie dans la revue L’une à l’autre le plaidoyer « Ne touchez pas à ma douleur » encourageant la réappropriation par les parturientes du pouvoir sur leur douleur et le choix des moyens de support de celle-ci.

1980-… ― Isabelle Brabant prend la photographie présentée en galerie lors d’un accouchement dans un hôpital de Montréal.

1999 ― La pratique des sages-femmes est légalisée au Québec.

2016 ― Dans le cadre du projet Art + Bioéthique (Espace Projet), arkadi lavoie lachapelle est jumelée au bioéthicien et avocat Jean-Frédéric Ménard. Menant des recherches sur la fragilité en milieu institutionnel et les soins d’urgence en néonatalité, l’artiste trouve la photographie prise par Isabelle Brabant, qu’elle renverse et agrandit. Cette image d’archive devient l’œuvre décrite ci-dessous.

Jour de fête! (2016)

impression à jet d’encre sur papier Epson Mat, cadre en érable clair Select (fini laqué blanc), montage à sec sur carton 4-plis sans acide Peterboro Museum, feuille d’acrylique claire Tru Vue Premium, sous-cadre en tilleul

124,46 x 170,18 x 5,08 cm, 35,4 lbs

1/1

3 000 $

2016 ― Suite à la création de Jour de fête!, le 17 mars, et de sa possible mise en vente comme objet d’art, Jean-Frédéric Ménard et arkadi lavoie lachapelle produisent modèle pour des contrats féministes et équitables de vente initiale d’œuvre d’art. Ce document juridique et artistique propose un échange relationnel politique et financier entre artiste et collectionneuse et pose, entre autres, le paradigme spéculatif comme moyen direct d’investissement en culture en accordant 100 % de la plus-value à l’artiste.

2018 ― En octobre, développant son projet pour Dazibao, l’artiste trouve le texte « Ne touchez pas à ma douleur » et réfléchit à son lien avec le modèle pour des contrats féministes : « Ne touchez pas à ma valeur ».

2019 ― Le 7 février 2019, l’œuvre Jour de fête!, le modèle de contrat et le texte d’Isabelle Brabant sont réunis dans l’espace d’exposition, en attente de leur activation par l’artiste dans le cadre du programme des SESSIONS de Dazibao.

Le 21 février à 19 h se tient Jour de fête! : expérience de naissance imminente, un souper-rencontre préparé par arkadi lavoie lachapelle lors duquel pratique d’accompagnement à la naissance et pratique artistique sont mises en dialogue pour explorer des enjeux tels la vulnérabilité en milieu institutionnel, l’exigence de performance, la prise de risque et le rôle de la documentation.


arkadi lavoie lachapelle présente sa pratique artistique comme étant multi, inter ou magidisciplinaire, et évoluant principalement à Tio'tia:ke (Montréal) sur un territoire Kanien’kehá:ka. Qu’elle se manifeste dans l’espace public, en galerie, lors de conférences ou d’événements clandestins, l’artiste cultive le paradoxe du geste performatif ; ça dérange, mais ça peut faire du bien en même temps. arkadi lavoie lachapelle a récemment présenté le projet Usine à mirage dans le cadre de l’événement en art actuel ORANGE, Saint-Hyacinthe (commissaires Isabelle et Marie-Ève Charron) et présentera prochainement de l’obscur au Lobe, Chicoutimi (commissaire Hugo Nadeau). Elle participe à l’organisation du festival VIVA! Art action et a été accueillie comme artiste en résidence et a présenté des actions à plusieurs endroits au Canada et en Europe.


Ariane K.

Mère de 4 enfants, consultante périnatale et accompagnante à la naissance, Ariane K. est une entrepreneure sociale passionnée par la relation d'aide, la naturopathie et la périnatalité. Son parcours l'a amenée à se pencher sur l'importance qu'on accorde à l'expérience de grossesse et d'accouchement des femmes plus marginalisées, en particulier celle des femmes noires et issues de la diversité au Québec. Par son travail, elle souhaite sensibiliser et informer ces différents groupes grâce à la création d'espaces sécuritaires et l'organisation d'événements éducatifs. Sa mission consiste à faire valoir leurs droits auprès de toutes personnes travaillant de près ou de loin avec ces femmes. Ariane K. offre un soutien personnalisé aux femmes enceintes et aux familles, afin qu'elles puissent vivre une expérience de grossesse et d'accouchement positive, enrichissante, valorisante et inoubliable. Son travail s'enracine dans l’amour!


+

Œuvre en galerie

Présentée du 7 février au 5 avril 2019, en attente d’être activée lors de cette Session.


arkadi remercie chaleureusement Anabel Gravel Chabot, Emma-Kate Guimond, France Choinière, François Rioux, Isabelle Brabant, Jean-Frédéric Ménard, Jennifer Pham, Kathleen Mathieu, k.g. Guttman, Mariane Stratis, Marie-Witchelle LaViolette, Martin Schop, Mathieu Jacques, Michelle Lacombe, Sarah C. Poirier, Dazibao, Espace Projet, le centre de santé des femmes de Montréal, le regroupement des sages-femmes du Québec, le regroupement Naissance-Renaissance, la coalition des familles LGBT et l’équipe invisible.

 

Dazibao remercie l'artiste de sa généreuse collaboration ainsi que son comité de programmation consultatif pour son soutien.

Dazibao reçoit l’appui financier du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de Montréal, du ministère de la Culture et des Communications et de la Ville de Montréal.